Benoit Dehaine : trombone, Cédric Gesquiere : trompette

Antoine Moreau : cor - Florian Schuegraff : tuba, David Busawon : trompette

Première partie
  • Antonio Vivaldi (1678-1741) concerto op3 n° 11

  • Jean Sébastien Bach (1685-1750) Petite fugue en sol mineur

  • Tommaso  Albinoni (1671-1751)  Sonate Saint Marc n° 11

  • Samuel Scheidt (1587-1654) Battle suite

  • Georges Fréderic Haendel   Largo de l’opéra Xerxès

  • Anthony Holborne (1545-1602)  cinq pièces de la collection Pavanes et Gaillardes

 

Deuxième partie

  • Georges Gershwin (1898-1937) Summertime  tiré de Porgy and Bess.

  • Sonny Kompanek (1946-) Killer Tango

  • Enrique Crespo (1941-)  Vals Peruano tiré de la suite Americana

  • Enrique Crespo (1941-)  Ragtime  tiré de la suite Americana

  • Kevin Mac Kee (1980-) Escape

  • Georges Bizet (1838-1875) « pot-pourri » sur le thème  de Carmen

 

---

A propos 

Le Quintette de Cuivres Quint&Sens : Le quintette comprend deux trompettes, un cor, un trombone et un tuba. Il défend et promeut un vaste répertoire qui s’étend de la Renaissance à la musique contemporaine en passant par le Jazz et les musiques de film. Les interprètes font partager leur passion au public par de courtes interventions sur les œuvres jouées.

Au cours de ce récital ils interprèteront en première partie des transcriptions pour cuivres d’œuvres célèbres de la période baroque. En deuxième partie nous changeons d’univers et de continent avec de courts extraits de musiques nord et sud-américaines.

Guillaume Sigier : piano - Caroline Sypniewski : violoncelle

Léa Hennino : alto - Lucile Podor : violon

 

Première partie

  • Gustav Mahler (1860-1911)  Quatuor pour piano et cordes

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Fantaisie pour piano en ré mineur

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Quatuor pour piano et cordes n°2

 

Deuxième partie

  • Claude Debussy (1862-1918)  suite Bergamasse pour piano, 3ème mouvement « Clair de Lune »

  • Johannes Brahms (1833-1897)  Quatuor pour piano et cordes n°12 en sol mineur

---

A propos

Le Quatuor Irancy : le quatuor comporte un piano, un violon, un alto et un violoncelle. Ce talentueux quatuor porté par la jeunesse de ses concertistes se passionne pour la musique de chambre. Ils réussissent tous les quatre à exalter avec brio toutes les nuances de ces compositions intimistes en y apportant une pointe de modernité dans le respect de la création initiale.

Ce magnifique quatuor pour piano et cordes nous rappellera toute l’étendue et la richesse  de la musique de chambre, du classicisme de Mozart aux compositions modernes de Mahler en passant par le romantisme de Brahms. Des passages d’un lyrisme profond alterneront  avec des thèmes plus fougueux mettant en lumière le brio de trois compositeurs emblématiques de leur époque.

Romain Curt : hautbois, Cyril Ciabaud : hautbois, Héloïse Dely : contrebasse,  Chloé Kieken : basson  - Myrrha Principiano : clavecin

Première partie

 

  • Jean Sébastien Bach (1685-1750)  Largo de la cantate 135 pour 2 hautbois, basson et basse continue

  • Joseph Haydn  (1732-1809)    Trio de Londres n° 1 en do majeur

  • Johann Friedrich Fash (1688-1758)  Sonate en do mineur pour basson et basse continue

  • Georg Philipp Telemann (1681-1767) Sonate pour quatuor en mi mineur

 

Deuxième partie

 

  • Carl Philippe Emmanuel Bach (1714-1788)  3 sonates pour clavecin, hautbois et basson

  • Carl Philippe Emmanuel Bach (1714-1788)   Solo per Cembalo

  • Jan Dismas Zelenka (1679- 1745)  Sonate en trio n°1 en fa majeur

---

A propos :

L’Ensemble Zelenka : L’ensemble se compose de deux hautbois, d’un  basson, d’une contrebasse et d’un clavecin. Ces cinq musiciens, passionnés de musique baroque et pourvus d’une inventivité à toute épreuve abordent ce répertoire portés par des interprétations fougueuses, modernes et rafraichissantes.

«Jeunesse, beauté et talent, audace, virtuosité, surprise…les musiciens du quintette Zelenka ont montré la modernité de la musique baroque » écrivait le critique musical du Dauphiné libéré.

Le concert donné par cet ensemble sera entièrement dédié à la musique Baroque. Il fera la part belle aux instruments à vent, hautbois et basson et nous permettra de découvrir ou redécouvrir des compositeurs peu connus mais néanmoins brillants comme Johann Friedrich Fash et Jan Dismas Zelenka.

Les musiciens invités sont jeunes et talentueux, pourvus d’une solide formation et lauréats de récompenses renommées. Le festival des Musicales du Bocage est particulièrement heureux et honoré de les accueillir en 2018.

Festival 2018

Le 7 mars 2020 à 20h30

Le Quatuor GAÏA

Il naît en 2015 de la rencontre de quatre jeunes musiciens, tous issus du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il est formé de Nathan Mierdl au violon, Antoine Berlioz à l'alto, Clément Berlioz au violon et Laura Castergnaro au violoncelle. Nouveau venu sur la scène  très exigeante du quatuor à cordes, il n’a pas attendu le nombre des années pour imposer une interprétation éclatante et colorée des plus grands airs la musique de chambre. De la fraîcheur des premiers opus de Haydn à la virtuosité  des pièces de Beethoven ou de Schubert, ils nous font voyager dans des harmonies lumineuses. 

  • Ludwig van Beethoven : quatuor n°8 op. 59/2 en mi mineur

  • Wolfgang Amadeus Mozart : quatuor n°17 op.10 n°3 en mi bémol majeur

  • Joseph Haydn : quatuor n°2 op.71 en ré majeur

  • Franz Schubert : ouverture en do mineur D8

Eglise Saint Pierre
Clécy

Le 22 mars 2020 à 17h30

L’ensemble D’CYBÈLE

Il est composé de  Sophie Aupied Vallin à l’accordéon classique, de Maëva Laignelot à l’alto de Florencia Jaurena et Fanny Laignelot à la flûte traversière et au piccolo.

Ces quatre musiciennes déjà récompensées par de nombreux prix nous ont concocté un spectacle :

« Oum Pa Pa »

Entre musique et comédie ce spectacle plein d’humour et de fantaisie nous invite à parcourir un univers musical drôle et poétique où Bizet côtoie Tchaïkovski et Rimski-Korsakov rencontre Piazzolla. Un récital de rêve où les techniques instrumentales impeccables servent des partitions riches et joyeuses, le tout rehaussé par une mise en scène éclatante.

 

  • Georges Bizet : extraits de l’opéra « Carmen »

  • Astor Piazzolla : Adios Nonino

  • Camille Saint Saëns : La danse macabre

  • Astor Piazzolla : Ave Maria

  • Bande originale du film « Le Moulin Rouge » : El tango de Roxane

  • Nikolaï Rimski-Korsakov : Le vol du Bourdon

  • Aram Khatchatourian : Toccata en mi bémol mineur op.11

  • Piotr Ilitch Tchaïkovski : Le Casse-Noisette

Salle des fêtes
Saint Germain du Crioult

Le 28 mars 2020 à 20h30

Récital de piano :
Clément LEFEBVRE

Clément Lefebvre débute le piano à quatre ans. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il est déjà détenteur de plusieurs récompenses internationales. Comme soliste, il est accueilli aux Folles Journées de Nantes, au festival Chopin de Paris, à la Roque d’Anthéron ou encore au festival de Biarritz. On l’entend régulièrement sur les ondes de France Musique et de Radio Classique.

Parallèlement à son activité de soliste, Clément Lefebvre est un chambriste recherché et engagé dans de multiples projets et formations.

En 2018 il a enregistré un premier disque consacré à Rameau et à Couperin. Un second enregistrement dédié à Brahms et Schumann sortira prochainement.

  • Jean-Philippe Rameau : Nouvelle suite en la

  • Joseph Haydn : variations en fa mineur Hob. XVII/6

  • Franz Schubert : fantaisie en ut majeur op.15 D.760

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°8 op.13 en do mineur « Pathétique »

Salle Madeleine Louaintier
Flers

Le 4 avril 2020 à 20h30

Le Quintette PHENIX

Créé en 2016,  PHENIX est une formation inédite et inouïe, composée d’Orane Pellon à la clarinette, de Nikhil Sharma au hautbois, d’Audrey Crouzet au cor anglais,  de Félix Bacik au trombone et de Jean-Baptiste Renaux au tuba.

L’histoire commence au Conservatoire Supérieur de Paris, quand 5 jeunes musiciens ouverts et curieux partagent la même observation : la musique classique est trop cloisonnée, trop immobile. Le rôle des musiciens du XXIe siècle est de s’ouvrir à de nouveaux genres, à de nouveaux publics, à de nouvelles musiques. Ils décident de former un groupe de musique de chambre nouveau, hors des clivages entre instruments nobles ou populaires, répertoires originaux ou transcrits, bois et cuivres.

Son répertoire s’étoffe des chefs-d’œuvre des siècles passés comme des œuvres contemporaines arrangées avec audace, ainsi qu’un regard neuf sur les possibilités des instruments qui le composent. Phénix peut tout jouer, et ne s’en prive pas.

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°8 op.13 en do mineur « Pathétique »

  • Erik Satie : Gnossiennes n° 1 et 5

  • Johannes Brahms : danses hongroises n° 1 à 5

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°15 en ré majeur op.28 « Pastorale »

  • Alexandre Borodine : danses Polovtsiennes

  • Gioacchino Rossini : largo Al Factotum (extrait du Barbier de Séville)

Halle Michel Drucker

Vire Normandie

Festival 2020

  • Facebook - Black Circle

© 2017 Les Musicales du Bocages