• Facebook - Black Circle

© 2017 Les Musicales du Bocages

Festival 2020

Les musiciens invités sont jeunes et talentueux, pourvus d’une solide formation et lauréats de récompenses renommées. Le festival des Musicales du Bocage est particulièrement heureux et honoré de les accueillir en 2019.

Eglise Saint Pierre
Clécy

Le Quatuor GAÏA

Le 7 mars 2020 à 20h30

Il naît en 2015 de la rencontre de quatre jeunes musiciens, tous issus du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il est formé de Nathan Mierdl au violon, Antoine Berlioz à l'alto, Clément Berlioz au violon et Laura Castergnaro au violoncelle. Nouveau venu sur la scène  très exigeante du quatuor à cordes, il n’a pas attendu le nombre des années pour imposer une interprétation éclatante et colorée des plus grands airs la musique de chambre. De la fraîcheur des premiers opus de Haydn à la virtuosité  des pièces de Beethoven ou de Schubert, ils nous font voyager dans des harmonies lumineuses. 

  • Ludwig van Beethoven : quatuor n°8 op. 59/2 en mi mineur

  • Wolfgang Amadeus Mozart : quatuor n°17 op.10 n°3 en mi bémol majeur

  • Joseph Haydn : quatuor n°2 op.71 en ré majeur

  • Franz Schubert : ouverture en do mineur D8

Salle des fêtes
Saint Germain du Crioult

L’ensemble D’CYBÈLE

Le 22 mars 2020 à 17h30

Il est composé de  Sophie Aupied Vallin à l’accordéon classique, de Maëva Laignelot à l’alto de Florencia Jaurena et Fanny Laignelot à la flûte traversière et au piccolo.

Ces quatre musiciennes déjà récompensées par de nombreux prix nous ont concocté un spectacle :

« Oum Pa Pa »

Entre musique et comédie ce spectacle plein d’humour et de fantaisie nous invite à parcourir un univers musical drôle et poétique où Bizet côtoie Tchaïkovski et Rimski-Korsakov rencontre Piazzolla. Un récital de rêve où les techniques instrumentales impeccables servent des partitions riches et joyeuses, le tout rehaussé par une mise en scène éclatante.

 

  • Georges Bizet : extraits de l’opéra « Carmen »

  • Astor Piazzolla : Adios Nonino

  • Camille Saint Saëns : La danse macabre

  • Astor Piazzolla : Ave Maria

  • Bande originale du film « Le Moulin Rouge » : El tango de Roxane

  • Nikolaï Rimski-Korsakov : Le vol du Bourdon

  • Aram Khatchatourian : Toccata en mi bémol mineur op.11

  • Piotr Ilitch Tchaïkovski : Le Casse-Noisette

Salle Madeleine Louaintier
Flers

Récital de piano :
Clément LEFEBVRE

Le 28 mars 2020 à 20h30

Clément Lefebvre débute le piano à quatre ans. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il est déjà détenteur de plusieurs récompenses internationales. Comme soliste, il est accueilli aux Folles Journées de Nantes, au festival Chopin de Paris, à la Roque d’Anthéron ou encore au festival de Biarritz. On l’entend régulièrement sur les ondes de France Musique et de Radio Classique.

Parallèlement à son activité de soliste, Clément Lefebvre est un chambriste recherché et engagé dans de multiples projets et formations.

En 2018 il a enregistré un premier disque consacré à Rameau et à Couperin. Un second enregistrement dédié à Brahms et Schumann sortira prochainement.

  • Jean-Philippe Rameau : Nouvelle suite en la

  • Joseph Haydn : variations en fa mineur Hob. XVII/6

  • Franz Schubert : fantaisie en ut majeur op.15 D.760

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°8 op.13 en do mineur « Pathétique »

Halle Michel Drucker

Vire Normandie

Le Quintette PHENIX

Le 4 avril 2020 à 20h30

Créé en 2016,  PHENIX est une formation inédite et inouïe, composée d’Orane Pellon à la clarinette, de Nikhil Sharma au hautbois, d’Audrey Crouzet au cor anglais,  de Félix Bacik au trombone et de Jean-Baptiste Renaux au tuba.

L’histoire commence au Conservatoire Supérieur de Paris, quand 5 jeunes musiciens ouverts et curieux partagent la même observation : la musique classique est trop cloisonnée, trop immobile. Le rôle des musiciens du XXIe siècle est de s’ouvrir à de nouveaux genres, à de nouveaux publics, à de nouvelles musiques. Ils décident de former un groupe de musique de chambre nouveau, hors des clivages entre instruments nobles ou populaires, répertoires originaux ou transcrits, bois et cuivres.

Son répertoire s’étoffe des chefs-d’œuvre des siècles passés comme des œuvres contemporaines arrangées avec audace, ainsi qu’un regard neuf sur les possibilités des instruments qui le composent. Phénix peut tout jouer, et ne s’en prive pas.

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°8 op.13 en do mineur « Pathétique »

  • Erik Satie : Gnossiennes n° 1 et 5

  • Johannes Brahms : danses hongroises n° 1 à 5

  • Ludwig van Beethoven : sonate n°15 en ré majeur op.28 « Pastorale »

  • Alexandre Borodine : danses Polovtsiennes

  • Gioacchino Rossini : largo Al Factotum (extrait du Barbier de Séville)